Mes derniers avis :

Mes derniers avis :

dimanche 2 juin 2013

Corée du Nord : 9 ans pour fuir l'enfer

Corée du Nord : 9 ans pour fuir l'enfer
Eunsun Kim
(Traduction française : Sébastien Falletti)

__ Quatrième de couverture :

1998, Eunsun a douze ans. La grave famine qui sévit depuis plusieurs années dans le pays a déjà fait des centaines de milliers de victimes. Parmi elles, son père et ses grands-parents. Dans l’espoir de trouver un peu de riz, sa mère et sa sœur sont parties à la ville. Mais quand elles reviennent enfin, alors que Eunsun, affamée et sûre qu’elle va mourir, a fait son testament, la joie des retrouvailles est vite éclipsée par le désespoir : elles sont rentrées bredouilles. Il ne leur reste qu’une solution : passer en Chine pour fuir la faim. Il leur faudra traverser une rivière gelée, braver les garde-frontières, survivre au froid, à l’épuisement… un pari presque impossible mais remporté. Rien n’est gagné pour autant. Elles sont d’abord vendues comme esclaves en Chine, puis renvoyées dans les geôles nord-coréennes, interrogées, torturées, « rééduquées »… pas d’autre choix que de s’évader à nouveau. Elles retournent en Chine où elles vivent dans la clandestinité, sans cesse traquées par les polices de Pyongyang et Pékin. Jusqu’au jour où, n’en pouvant plus, elles entament un nouveau périple : la traversée du désert de Mongolie à pied, pour atteindre enfin la terre promise : la Corée du Sud.

Près de quinze ans plus tard, Eunsun Kim a choisi de témoigner, pour que le monde connaisse son histoire et celle de ces milliers d’hommes et de femmes qui, chaque jour, tentent de passer la frontière pour échapper à la faim et à l’enfer totalitaire de la Corée du Nord.

Un témoignage qui fait réfléchir

___ Depuis toujours, je m'intéresse à la Corée du Nord. Ne me demandez pas pourquoi, je suis juste curieuse de savoir ce qui se passe dans le pays le plus fermé de la terre. J'ai donc cherché un livre abordant le sujet, et c'est là que je suis tombée sur celui-ci. Ce témoignage nous met des frissons dans le dos...

__ On suit Eunsun, jeune nord-coréenne de douze ans. Alors qu'en 1997 la famine est a son apogée en Corée du Nord, Eunsun, sa grande soeur et sa mère décide de fuir leur pays. En effet, la mère d'Eunsun a compris que leur gouverneur, Kim Jong-il, était un dictateur uniquement avide de pouvoir et se foutait pas mal que son peuple meurt de faim. Mais quitter le pays, c'est risqué. Si jamais elles se font attraper par des militaires nord-coréens, c'est la peine de mort. Les trois femmes sont prêtes à prendre le risque pour rejoindre la terre promise : la Corée du Sud. Leur long périple durera 9 ans.

__ Pour rejoindre la Corée du Sud, elles doivent d'abord traverser la Chine. J'ai appris en lisant ce livre que les militaires chinois ont passé un genre de pacte avec la Corée du Nord. En effet, si des militaires chinois attrapent des nord-coréens clandestins en Chine, ils doivent les renvoyer en Corée du Nord. Entre communistes et régimes pourris, ils se soutiennent... Eunsun et sa famille arrivent à rejoindre la Chine, mais leur périple ne va pas se passer comme prévu... Vendues comme esclaves, puis renvoyer chez elles en camps de rééducation... Elles finissent malgré tout à s'échapper de nouveau ! Elles vont aussi mendier pendant plus d'un an en Corée du Nord, et espérer survivre... Elles finissent par rejoindre la Chine de nouveau, redeviennent des esclaves, puis s'échappent pour aller à Shanghaï avant de traverser le désert de Gobi qui étaient leur dernière frontière avant la Corée du Sud. Elles finissent par arriver à Séoul, 9 ans après avoir quitter leur pays.

__ Ce livre m'a clairement fait réfléchir. Ce combat pour la liberté, c'est une leçon de courage, et de vie ! Ce qui je regrette un peu, c'est que le livre soit si court (250 pages). J'aurais aimé que certains moments soient plus détaillés, parce que 250 pages pour résumer 9 ans, je trouve ça un peu court. Aujourd'hui, Eunsun est étudiante à Séoul. Elle a obtenu un passeport en tant que citoyenne de Corée du Sud à son arrivée dans le pays. Ce livre est sa façon de témoigner de la détresse de son peuple. Elle espère qu'un jour les deux Corée seront réunies. Ce témoignage m'a vraiment ému, et révolté ! Je suis révolté de voir qu'un seul homme puisse être capable de laisser mourir de faim son propre peuple ! Je suis révoltée que personne ne puisse rien faire face à ça ! J'ai aussi appris des choses pas croyables... Par exemple, en Corée du Nord, si les nord-coréens n'affichent pas la photo du gouverneur actuel chez eux, ils risquent la peine de mort ! Les gens vivent dans la peur, et étant donné qu'ils n'ont pas accès à l'information du reste du monde, ils ne peuvent même pas se rendre compte à quel point leur régime est effrayant... Les nord-coréens se font laver le cerveau dès leur plus jeune âge. C'est révoltant...

__ Bref, je crois que je vais m'arrêter là pour ma chronique. Ce témoignage m'a fait comprendre à quel point la liberté est rare et précieuse, et que nous, jeunes européens, on a parfois tendance à l'oublier.

"Pour les jeunes de Corée du Nord ; pour qu'ils retrouvent la liberté et le droit de rêver."
Eunsun Kim

3 commentaires:

  1. Effectivement, 250 pages pour résumer 9 ans, ça semble un peu léger mais en tout cas, tu m'as donné envie de découvrir ce témoignage. Je n'ai jamais rien lu sur la Corée (du nord ou du sud) alors même que ce pays m'a, comme toi, toujours intéressée alors ma foi, ce sera l'occasion.

    Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un livre que je ne connaissais pas et que tu me donnes envie de découvrir. Certains pays d'Asie m'attirent parce que je ne les connais pas tellement, et celui-là en fait forcément partie.

    RépondreSupprimer